L’importance d’un bon oreiller contre le mal de dos ? 2

Le mal de dos demeure le « mal du siècle » et touche 80 % des Français. Si les causes sont variées, certains « détails » du quotidien peuvent vous aider à prendre soin de votre dos. C’est le cas de l’oreiller ! Et oui, un oreiller pour soulager votre dos, ça existe. Découvrez nos conseils pour bien choisir l’oreiller qui va vous plonger dans un sommeil récupérateur et antidouleur.

Que permet un (bon) oreiller !

Vous êtes sujet aux torticolis ? Vous avez souvent mal au cou à votre réveil ? Vous souffrez de cervicalgies à répétition ou de hernies cervicales ? Vous vous réveillez avec un mal de crâne ou des douleurs lombaires ? Et si votre oreiller n’était pas le bon…

En effet, un bon oreiller permet de bien positionner votre corps pendant votre sommeil et c’est primordial. Un oreiller bien choisi, va assurer l’alignement parfait entre la nuque et la colonne vertébrale. Ainsi, votre oreiller vous aide à prévenir, à limiter voire à lutter contre le mal de dos.

L’oreiller : un choix capital pour soulager votre dos

Choisir un oreiller de qualité, c’est vous offrir la garantie d’un sommeil de qualité et antidouleur, c’est aussi simple que ça ! Il est d’usage de considérer que nous passons un tiers de notre vie (soit entre 25 et 27 ans) à dormir ! Alors, vu le temps que nous passons dans un lit (en dormant ou sans dormir…), l’oreiller n’est pas un accessoire.

Pour faire le choix d’un bon oreiller, il faut s’intéresser à différents critères que nous allons tous passer en revue : la forme, la position de sommeil, l’épaisseur, le confort, le garnissage, la morphologie, le prix.

Oreiller : quelle forme choisir ?

On considère qu’il existe 3 formes d’oreillers : carré, rectangle et vague.

Le format carré

C’est le format standard en France. Et pourtant, ce n’est pas la meilleure forme pour dormir, car il est trop grand. Vous allez chercher à le plier pendant votre sommeil. Or, en faisant cela, vous allez perturber votre alignement et faire souffrir vos cervicales. Dimensions : 60 sur 60 cm / 65 sur 65 cm.

Le format rectangulaire

>p>C’est la forme à privilégier pour un sommeil en harmonie avec votre dos. Il permet de conserver une position idéale de sommeil sans créer de tensions dorsales ou cervicales. C’est ce qu’on appelle l’oreiller « américain ». Un standard dans l’hôtellerie, car il convient à tous les dormeurs. Ceux qui dorment sur le dos, le ventre ou le côté. Dimensions : 45 sur 70 cm / 50 sur 70 cm

Le format vague

L’oreiller ergonomique ou à mémoire de forme est le plus souvent conçu sous forme de vague. Il a un creux en son milieu dans lequel la nuque vient se positionner et est ainsi naturellement soutenue pendant votre sommeil. Dimensions : 40 sur 60 cm / 50 sur 70 cm.

Vous pouvez opter pour avoir plusieurs oreillers ! Un oreiller carré, idéal pour lire ou se relaxer au lit, un rectangulaire pour dormir au mieux ou un ergonomique pour lutter contre le mal de dos.

La position de sommeil

Le choix du bon oreiller est lié à votre position de sommeil : ventre, dos, côté.

Dormir sur le ventre

Si vous dormez sur le ventre, sachez que c’est la position la moins recommandée (voire la pire…) pour lutter contre les problèmes de cervicales et autres douleurs du dos. En effet, en dormant sur le ventre, vous imposez beaucoup de pression sur les muscles, les articulations, la cage thoracique,… Et puis pour respirer, la tête est tournée d’un côté ou de l’autre à 90° mettant les muscles et les articulations de la nuque sous tension extrême. Bref, une position à éviter pour la santé de votre dos !

Dormir sur le dos

Cela reste la meilleure position pour prendre soin de votre dos. Dans cette position, le cou et la colonne sont alignés pour un corps sans contrainte. Dites adieu aux cervicales douloureuses. Néanmoins, si vous êtes sujet aux ronflements ou aux apnées du sommeil, cette position n’est pas recommandée.

Dormir sur le côté

Il reste donc la position de côté ! Et ça tombe bien, c’est la position préconisée par les spécialistes du sommeil pour bien dormir. En dormant sur le côté, vous respectez la courbure naturelle de votre colonne vertébrale et vous réduisez la pression dans cette zone-là. Si vous souffrez de mal de dos, c’est dans cette position que vous vous sentirez le mieux. Attention toutefois à ne pas glisser vers la position fœtale. Celle-ci n’est pas idéale pour soulager le dos.

Oreiller : quelle épaisseur choisir ?

Pour choisir la bonne épaisseur, tout dépend de votre position de sommeil. Si vous dormez sur le ventre, (la pire position si vous avez mal au dos), visez un oreiller le plus plat possible. 5 cm d’épaisseur maximum. Vous dormez sur le dos, optez pour un oreiller entre fin et épais, c’est-à-dire entre 5 à 9 cm.

Le seul critère à retenir est de vous sentir bien, sans tension dans la nuque. Et si vous dormez sur le côté, il vous faut un oreiller épais, idéalement de 9 cm d’épaisseur. Il faut que votre tête soit surélevée pour être positionnée dans l’alignement de votre colonne et de vos cervicales. Attention, l’épaisseur va aussi dépendre de votre morphologie !

Oreiller : pour quel confort ?

Et oui le confort d’un oreiller est primordial, surtout vu le temps qu’on passe au lit ! Un oreiller confortable est un oreiller qui permet un bon accueil et un bon maintien. Deux critères à prendre en compte. Pour faire simple, l’accueil, c’est la sensation que vous ressentez en vous posant sur l’oreiller.

Le maintien, quant à lui, c’est la façon dont cet oreiller soutient votre tête et permet un bon alignement avec la colonne vertébrale. Souple, moelleux ou ferme sont les trois niveaux de confort d’un oreiller avec des variantes possibles. Souvent les oreillers ergonomiques ou à mémoire de forme sont fermes, voire très fermes. Une seule règle, choisissez-le ni trop dur, ni trop mou, mais qui vous fait du bien !

Le garnissage de l’oreiller

Là encore, ce n’est pas un détail : ce qui se trouve à l’intérieur de votre oreiller a aussi toute son importance pour la santé de votre dos ! On peut les classer en 2 catégories : le garnissage naturel et le garnissage synthétique.

Le garnissage naturel

Généralement synonyme de haut de gamme, le garnissage naturel est aujourd’hui très varié. Duvets, plumes ou plumettes de canard et d’oies ont été rejoints par des matières comme le latex naturel, le bambou, le sarrasin, le kapok, … Des matières nobles, mais qui ne sont pas toutes faciles d’entretien.

Le garnissage synthétique

On parle ici de polyester, de mousse, mousse à mémoire de forme, mousse viscoélastique (utilisée pour les oreillers ergonomiques), latex synthétique,… Des matériaux aux nombreux avantages, notamment pour leur entretien et pour leur traitement hypoallergénique et antiacariens.

Un oreiller adapté à votre morphologie

Une fois que vous avez répondu aux critères précédents, il vous reste à adapter tout cela à votre morphologie. Critère d’importance pour choisir le bon oreiller qui va vous permettre de rejoindre les bras de Morphée en toute sérénité. Selon votre poids, votre taille et votre carrure, vous n’allez pas vous tourner vers le même oreiller, que ce soit dans sa taille, dans son épaisseur ou dans son confort. A priori, si vous êtes carré et corpulent, tournez-vous vers un oreiller épais et ferme. Et inversement, si vous êtes plutôt chétif et petit, privilégiez le moelleux et la finesse.

Oreiller : quel prix y consacrer ?

De 2,99 € à plus de 500 €, il y a des oreillers à tous les prix. À vous de voir quel budget vous voulez consacrer à ce poste de dépense. Investir dans un bon oreiller est un investissement pour votre santé. Retenez simplement que même le plus technique et le plus cher des oreillers ne va pas durer 20 ans. Il faut changer d’oreiller assez régulièrement. Tous les 3 à 5 ans pour un oreiller de qualité et au bout de quelques mois pour un oreiller premier prix.

« Comme pour un fauteuil massant, ou je préconise de venir essayer avant d’acheter, je recommande la même chose pour un oreiller. Prenez le temps de l’essayer en boutique, allongez-vous dans votre position habituelle de sommeil et testez-le ! Rien de tel pour être sûr de faire le bon choix ».

Jonathan Cohen, fondateur de Détentation.

Oreiller ergonomique, mémoire de forme, cervical… Quelle est la différence ?

Aujourd’hui, il existe une multitude d’oreillers technologiques parés de nombreux bienfaits. Antidouleur et confort, oreiller pour soulager les cervicales douloureuses ou les cervicales fragiles, pour régler les problèmes de nuque, lutter contre les douleurs névralgiques et autres cervicalgies, … Prenez le temps de vous renseigner, de tester et de comprendre les différences parfois subtiles.

Ce qui est sûr, c’est que ces oreillers sont conçus pour un maintien optimal avec des formes qui leur sont propres pour des cervicales soutenues en permanence. Ces oreillers nécessitent un petit temps d’adaptation pour apprendre à bien dormir avec. Ils s’adaptent à votre morphologie. Vous dormez dans la meilleure position pour soulager votre dos, détendre vos muscles, relâcher tous les points de pression.

Attention, un oreiller n’est pas un coussin !

Si pour certains ce n’est qu’une question de vocabulaire, il y a une vraie différence à faire entre un coussin et un oreiller. L’oreiller, c’est l’accessoire indispensable de votre sommeil. Carré ou rectangulaire, ferme ou souple, naturel ou synthétique, à mémoire de forme ou non, il est le gardien de vos (bonnes !) nuits.

Un coussin quant à lui se trouve sur un canapé, un fauteuil, une chaise longue, un hamac. Il est là pour améliorer votre confort et vous permettre d’être dans une position agréable pour regarder la télévision, lire, discuter, … Vous pouvez tout à fait avoir un coussin sur votre lit, mais il aura une vocation décorative et non-dormitive.

Le petit + de Détentation : Les oreillers ne datent pas d’hier ! On trouve trace de ces derniers dès 7.000 avant JC. L’oreiller est alors un marqueur du statut social et il est réservé à l’élite. Loin d’être confortable, l’oreiller était en matière dure voire très dure, comme la pierre ou le bois… Il servait principalement à relever la tête du sol, pour la protéger des attaques d’insectes et autres réjouissances de l’époque.

Les réponses à vos questions sur le choix d’un bon oreiller et le mal de dos

Comment dormir avec des douleurs lombaires ?

Si vous souffrez de douleurs lombaires, dormez sur le côté, c’est la seule position qui va vous permettre de ne pas trop souffrir et qui va vous soulager. En plus d’un bon oreiller pour votre tête, vous pouvez aussi glisser un oreiller orthopédique entre vos jambes. Positionné entre les genoux et les cuisses, ce coussin ni trop fin, ni trop épais, ni trop mou permet un bon alignement de vos jambes sans rotation forcée de la colonne vertébrale. Ainsi, vous devriez dormir sans trop de douleurs.

Quel est le meilleur oreiller pour les cervicales ?

Le meilleur oreiller pour les cervicales fragiles ou les cervicales douloureuses est l’oreiller ergonomique. On l’appelle aussi l’oreiller à mémoire de forme ou l’oreiller cervical. Peu importe son nom, c’est sa forme qui doit vous guider. Il a une forme spécifique et étudiée pour le soutien des cervicales fragiles. C’est ce qu’on appelle la forme en vague, avec une partie centrale creusée par rapport aux extrémités plus rebondies.

Quels oreillers pour bien dormir ?

L’oreiller le plus à même de vous apporter un sommeil de qualité est l’oreiller de forme rectangulaire. Plus large et plus fin, que l’oreiller carré, l’oreiller rectangulaire vous suit dans tous vos mouvements lors de votre sommeil, s’adapte à toutes les positions de sommeil et permet un sommeil de qualité et récupérateur.

Besoin d’une information concernant votre futur fauteuil de relaxation ?
Un devis ? Une question ? Un essai ?

fauteuil-massant-jonathan-cohen-detentation

Par Jonathan COHEN
jcohen@detentation.fr

Article rédigé par Jonathan COHEN Fondateur du site Detentation.com il y a maintenant plus de 12 ans. Je suis passionné par mon métier, incollable sur les fauteuils massant et toujours un coup d’avance sur les solutions bien être… (en entreprise ou chez vous). N'hésitez pas à me contacter sur Linkedin. « Chez Detentation, on ne vend pas un prix ou une remise, mais plutôt un conseil et un suivi »

Pour partager c'est par ici !

© Detentation. 2007-2021 - Expert en fauteuil massant et fauteuil de massage depuis 2007 - Reproduction interdite - Plan du site

 
Sélectionner les champs à afficher. Les autres seront cachés. Utiliser le drag and drop pour réarranger les champs.
  • Image
  • Notation
  • Prix
  • Disponibilité
  • Ajouter au panier
  • Attributes
  • Description
  • Weight
  • Dimensions
  • Color
Comparer